hemorroide externe qui ne degonfle pas, comment faire ?

Les hémorroïdes externes représentent un groupe de vaisseaux sanguins dilatés situés entre la peau de l’anus et le sphincter. Leur présence est normale et constante chez tout individu dès la naissance. Cependant, leurs manifestations inhabituelles (œdèmes, saignement, douleurs) peuvent être source d’innombrables désagréments.

Vecteurs de gène et d’inconforts, ces derniers peuvent être dus à plusieurs facteurs. Heureusement, ils existent des solutions très efficaces pour s’en débarrasser au plus tôt. Nous vous proposons un tour d’horizon des moyens pratiques pour désenfler les hémorroïdes externes.

Les symptômes d’une hémorroïde externe

Les hémorroïdes externes sont visibles au-dessous de l’anus. Elles apparaissent la plupart du temps après un accouchement par voie naturelle ou lorsque vous avez une alimentation pauvre en fibre.

Douleurs au niveau de la région anale

Les hémorroïdes externes sont souvent accompagnées de douleurs et de démangeaisons. En effet, elle débute brutalement par une douleur anale sous-cutanée. Cette douleur est permanente et indépendante des selles, empêchant la position assise. Elle est causée par une tuméfaction sous-cutanée, bleutée et semblable à un kyste enflé. Ces tuméfactions entraînent la majeure partie du temps une sensation de brûlure lors de la défécation ou débouchent sur une thrombose hémorroïdaire.

Saignement après ou pendant les selles et écoulements de mucus par l’anus

Généralement faibles, ces saignements se remarquent très peu sur le papier toilette ou les sous-vêtements. Les hémorroïdes externes provoquent également un écoulement de mucus par l’anus. Il s’agit d’un écoulement rosâtre qui traduit souvent la présence d’hémorroïde. Toutefois, faites attention, car les écoulements de mucus par l’anus peuvent avoir plusieurs origines.

Sortie de protubérances possibles par l’anus

Les hémorroïdes externes forment des petites protubérances de tailles et de formes différentes que l’on peut identifier à la sortie de l’anus. Elles émergent également en fonction du degré hémorroïdaire. En ce qui concerne l’hémorroïde externe, ces protubérances apparaissent au 3e degré, mais doivent être replacées manuellement après défécation.

Soulager l’hémorroïde externe : activité physique, remède de grand-mère, médicaments, etc.

Activité physique, remède de grand-mère ou antidote naturel ou encore le froid, les astuces pour apaiser l’hémorroïde externe sont nombreuses. Il s’agit de solutions naturelles ou de petites astuces quotidiennes qui permettent de soulager les hémorroïdes externes tout en préservant votre santé.

Optez pour les solutions naturelles ou phytothérapeutiques

Pour les solutions naturelles, diverses plantes ont fait leurs preuves et permettent de lutter efficacement contre ce mal. Vous pourrez par exemple recourir à la vigne rouge pour guérir une crise hémorroïdaire interne ou une crise hémorroïdaire caractérisée d’externe. Il s’agit d’une plante qui contient de nombreuses substances ayant un effet protecteur et stimulant pour les veines et petits vaisseaux sanguins. Elle permet par conséquent de dégonfler l’hémorroïde.

Utilisez aussi le marronnier d’Inde pour soulager votre hémorroïde. Il contient de l’escine, ce qui permet de préserver la tonicité et la perméabilité des parois veineuses. Ainsi, il prévient l’œdème et favorise le retour du sang vers le cœur. Le ginkgo biloba est également très efficace pour calmer les manifestations de la crise hémorroïdaire et pour dissiper par la même occasion la douleur.

Par ailleurs, vous pourrez aussi utiliser de l’hamamélis et du fragon. Ces deux plantes ont un effet astringent et sont anti-inflammatoires. De plus, l’hamamélis est hémostatique et permet de limiter le saignement tandis que le fragon augmente la tonicité veineuse.

Misez sur le froid pour soulager une crise d’hémorroïdes externe

Pour calmer une crise hémorroïdaire, quoi de mieux que le froid. En effet, ce dernier présente des propriétés vasoconstrictrices et anesthésiantes qui permettent d’apaiser la douleur. Il permet également de stimuler la circulation sanguine pour dégonfler les vaisseaux sanguins.

Dès que vous sentez les symptômes, vous pouvez faire un bain de siège dans une bassine remplie d’eau froide après la défécation ou avant votre douche. Il s’agit d’un remède naturel idéal pour les femmes enceintes. Vous pourrez l’améliorer en l’accompagnant d’une infusion froide de feuille de vigne.

Pratiquez une activité physique

La sédentarité est l’une des causes des crises hémorroïdaires. Alors, optez pour une activité physique qui vous permettra d’améliorer votre transit. Vous pourrez opter pour la marche ou quelques heures à la salle de gym par jour. Toutefois, évitez les sports pratiqués assis comme la moto, le vélo ou l’équitation. Ces derniers sont identifiés par les pratiquants comme des sports à risque.

Faites recours à une opération chirurgicale

Envisager dans 10 % des cas, l’intervention chirurgicale est un traitement à utiliser en dernier recours. Elle a lieu en dehors des crises et s’effectue lorsque la maladie est à un stade très avancé. Il existe principalement deux techniques. La première dite de Milligan-Morgan est qualifiée de classique. Ce traitement chirurgical anti hémorroïdaire caractérise par une ablation des veines hémorroïdes

À l’inverse, la seconde appelée anopexie rectale consiste à remonter de façon manuelle les hémorroïdes à l’intérieur. Encore appelée technique de Longo, cette méthode permet de minimiser considérablement les douleurs postopératoires.

Cependant, retenez que l’opération peut être envisagée uniquement si toutes les autres méthodes ont échoué et que la gêne devient handicapante. En effet, l’ablation des hémorroïdes externes n’est pas un geste anodin. Prenez l’avis de votre médecin, car si elle est mal faite, elle cause thrombose ou un écoulement sévère de sang rouge.

Toutes ces techniques permettent de soulager l’hémorroïde externe. Toutefois, pensez à consulter un médecin pour connaître celle qui vous correspond le mieux.

Laisser un commentaire

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.